Villa 9Trois : pause bucolique au bout de la ligne 9

Au bout de la ligne 9, Montreuil. On remonte une avenue telle qu’on en trouve tant aux portes de Paris, avec un centre commercial, des enseignes de chaine, des fast-foods. Et puis on tourne à gauche et on se retrouve dans une ruelle pavée avec des maisonnettes entourées de murs en pierre et de fleurs. Comme dans un charmant village de province, on se balade dans le calme à peine troublé par deux ou trois voitures et le chant des oiseaux. Le virage à 90° après avoir laissé le métro est brutal. On se retrouve devant la Villa 9-trois sans crier gare et le même étonnement nous saisit en franchissant la grille du parc qui s’ouvre sur une allée bordée d’arbres. À droite la serre où poussent les agrumes, non loin les poules qui picorent tandis que les herbes aromatiques embaument l’air. Tagète, livèche, oxalis viendront se poser sur les plats, à peine cueillis. Nous sommes ailleurs, à une encablure de la capitale. La salle du restaurant possède également une atmosphère particulière, un peu surannée avec sa vaste cheminée, ses boiseries et ses fauteuils douillets qui tranchent avec la jeunesse de l’équipe.



Camille Saint-M’Leux, originaire de Saint-Malo s’est d’abord pris de passion pour la pêche avant de découvrir la cuisine à l’école Ferrandi puis lors de stages dans des palaces suivis d’une année en Australie. La Villa 9Trois est sa première place de chef et il a déjà su conquérir une clientèle d’habitués qui s’étend à tout l’Est parisien. Les associations surprenantes fonctionnent magnifiquement comme ce turbot à la moelle de bœuf et aux salsifis ou ce ris de veau gratiné au vieux comté et chou-fleur ou encore ce dessert alliant chocolat et cèpes. Pour accompagner ce repas aux saveurs éclatantes, Jérémie Chemama guide les clients à travers l’imposant livre de cave qui permet de patienter avec jubilation en attendant les amuse-bouche très originaux.




Les créations de Camille, épaulé par Curtis Fallourd, son second, sont toujours sur la corde raide, équilibres subtils entre légumes d’antan et nobles protéines, plats rassurants et créativité débordante. Le jeune homme maîtrise. Doublé d’un véritable sens de l’esthétisme, le chef propose des assiettes colorées, avec des jus brillants et du peps à chaque bouchée. On s’attarderait volontiers dans cette ambiance chaleureuse et finalement assez dépaysante. Tiens ! Par la fenêtre, des perroquets, là un paon. Non, ce n’est pas une illusion, les animaux se sont échappés du Zoo de Vincennes voisin et viennent également prendre un bol d’oxygène.

Mais il est temps de regagner la ligne 9 direction Pont de Sèvres et de retourner dans le tourbillon de la ville. Cette parenthèse bucolique nous conforte néanmoins dans le fait qu’assurément, nous reviendrons aux beaux jours pour profiter de la magnifique terrasse.


Informations pratiques :

Villa 9Trois 71 rue Hoche, 93100 Montreuil Tél. : 01 48 58 17 37 https://villa9trois.com

Deborah Rudetzki

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square