Le P’tit Chêne a tout d’un grand


Les larmes aux yeux qui ont pu surgir à la fermeture de l’institution qu’était Chaumette se sont vite asséchées lorsque Le P’tit Chêne a ouvert ses portes. Repris par Sébastien et Adrien Dufour qui possèdent déjà le Paul Chêne, le bistrot est resté dans son jus avec les boiseries patinées, son beau miroir, le zinc, le vichy et les banquettes où les animateurs de la Maison de la Radio voisine viennent user leurs fonds de culotte. En salle, le service s’agite comme on imagine les brasseries d’antan, la jeunesse en plus. Les Dufour brothers, trentenaires joviaux et dynamiques insufflent un léger vent de renouveau, en conservant les codes que l’on aime. Le sourire est de rigueur et l’on comprend vite pourquoi : ouvrir ses portes en 2020 a demandé beaucoup d’endurance, de stress et de résilience. Alors quand les clients franchissent le seuil, ici, on est heureux de les accueillir. La cuisine est rassurante, gourmande à souhait avec les jalons de la brasserie classique comme les œufs-mayo, les harengs pommes à l’huile, les girolles surmontées d’un œuf cassé, les rognons et les ris de veau croustillants. La purée servie en cassolette est onctueuse, le pot-au-feu est plus que généreux et on se lèche les babines en sauçant les assiettes d’un pain de campagne moelleux.



Si ce coin du XVIème arrondissement manque d’animation, on franchira avec joie cette bonne adresse authentique et généreuse et l’on y retournera avec plaisir pour retrouver visite après visite les goûts d’une France qu’on aime.

Le P’tit Chêne 7 rue Gros 75016 Paris Formules déj à partir de 22 €, le soir compter 40 à 50 €

Deborah Rudetzki

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square